Le meilleur mini-vélo d’appartement pas cher : TEST, AVIS, COMPARATIF

L’exercice régulier est utile pour la santé. Et de nos jours, il n’est plus nécessaire de quitter sa maison voire son bureau avant de faire du sport. Pour cause, l’avènement de certains appareils qui nous simplifient la vie. Du nombre desdits appareils se trouve le mini vélo d’appartement. Contrairement au vélo d’appartement classique un peu inconfortable, le mini vélo d’appartement, encore appelé mini bike se révèle moins gênant et adaptable à son environnement. Pourquoi utiliser un mini bike ? De quels critères faut-il tenir compte pour un meilleur choix ? Dans les lignes à suivre, quelques conseils pour vous aider.

Des raisons d’opter pour un mini bike d’appartement

Le choix d’un mini vélo d’appartement se justifie pour bien de raisons.

Primo, le mini vélo bat le record de la concurrence en matière de prix. Autrement dit, il est d’un prix abordable et donc toute personne modeste peut s’en procurer.

Secundo, l’équipement s’adapte à tout environnement selon que l’on est au bureau, dans le salon, dans la chambre, dans un studio, etc. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’appelle aussi « pédalier d’intérieur » pour ainsi dire qu’il s’adapte à « l’intérieur » de tout bâtiment, en dessous même des tables des bureaux. Encore que ce vélo peut être rangé sans gêne, grâce à son compact très réduit. Bref, le mini bike d’appartement peut être dans un espace restreint, généralement les bureaux souvent étroits.

Tertio, on ne risque quasiment pas d’accidents. En effet, avec le mini vélo d’appartement, l’équilibre n’est pas le même comme c’est le cas avec les vélos traditionnels. Il ne faut pas non plus oublier que vous ne roulez pas sur une voie publique pour, éventuellement, être victime d’un accident de circulation.

Quarto, au même moment qu’on s’exerce, on peut s’occuper d’autres besognes, les mains étant désœuvrées. Donc, il est bien possible de pédaler son mini vélo tout en lisant, en tressant ses cheveux, un lisant un roman ou ses cours, etc.

Quinto, l’exercice est passif. C’est-à-dire qu’avec le mini bike, le sport devient doux. Ce n’est plus un exercice difficile. Tout évolue à votre rythme sauf que –il ne faut pas l’occulter- un exercice nonchalant aura des effets moindres sur des muscles.

Sexto, avec certains pédaliers plus équipés qui renseignent sur la durée des entraînements, le nombre de calories dépensées, vous avez une idée sur le rythme de pédalage. Ces informations sont parfois indispensables pour les exercices.

Septimo, il vous est loisible de pédaler vers l’avant ou vers l’arrière votre mini bike d’appartement. Vous avez le droit de vous « mouver » comme bon vous semble.

BON À SAVOIR : Avec le pédalier d’appartement, on peut travailler aussi bien les jambes que les bras. Donc, point de soucis pour les efforts de musculation. À condition bien sûre de l’utiliser à bon escient.

Les préalables pour un choix éclairé

Sur le marché, les mini vélos d’appartement foisonnent. Il ne s’agira donc pas de choisir celui à la mode. Il est question plutôt d’opter pour un pédalier d’appartement qui s’adapte avec aisance à vos attentes, à vos objectifs, à votre cadre, etc. Pour un choix judicieux, il faut tenir compte de certains critères objectifs tels que le format, la hauteur de la pédale, la résistance, etc.

Quel format choisir ?

Les mini bikes disponibles sur le marché sont de différents modèles et ont plus d’une fonctionnalité.

Les différents modèles

Il existe plusieurs modèles différents de mini vélo de bureau. Pour vos choix, il vous faut être assuré des objectifs poursuivis. C’est une condition sine qua non. Par exemple, on peut se contenter d’un mini stepper si l’on ne veut muscler que ses jambes. Ce sont alors les pieds qui font le travail. Rien de plus. Mais si vous voulez travailler aussi bien les bras que les jambes, le mini stepper polyvalent est le bon choix. Tout votre corps sera à l’œuvre. Cet outil dispose en effet des élastiques latéraux capables de vous permettre de faire travailler à l’unisson vos bras, vos jambes, etc. Ainsi, l’Ultrasport vous aide dans l’entraînement des bras et jambes. Capable de soutenir 100 kg, il ne pèse que 6 kg pour une dimension de 42 X 42 X 31 cm, et peut facilement être déplacé. Plus, ses pédales sont dotées de brides réglables pour un meilleur confort d’utilisation. Pour ceux qui craignent l’équilibre, les mini vélos d’appartement pourvus d’un guidon réglable sont à privilégier. Vous n’aurez plus à paniquer. La stabilité est assurée.

Les fonctionnalités

Les mini vélos d’appartement offrent plusieurs fonctions. D’abord, les programmes qui vous évitent d’aller solliciter la main-forte de qui que ce soit. Il suffit de prendre en considération le fait que certains équipements offrent des programmes qui s’harmonisent avec les besoins des personnes âgées. D’autres, avec moins de fonctions, ne le peuvent pas. Grâce à l’écran LCD et/ou d’un ordinateur de bord dont certains appareils disposent, il vous est possible de connaître l’intensité de vos activités sportives, la distance que vous avez parcourue. C’est la seconde fonction. Comme modèle, vous pouvez choisir le mini vélo DesCycle de MagneTrainer. Son écran montre toutes les informations concernant la distance parcourue et les dépenses caloriques et, mieux, l’intensité de vos exercices. Et l’autre atout à l’utiliser, c’est que ce pédalier de 24 cm de hauteur se glisse facilement sous votre bureau. En troisième lieu, il faut se demander si le pédalier dispose d’une télécommande. Si réponse affirmative, vous pouvez actionner l’appareil à distance. Dans le cas contraire, vous devez utiliser les boutons pour les réglages. Pour ce qui concerne le minuteur, il vous permet de minuter le temps des exercices, c’est-à-dire de définir avec précision la masse horaire de vos mouvements.

Les grandes marques et la qualité

Comme tout produit mis en circulation, les mini vélos d’appartement portent la marque des fabricants. Misez sur ces marques pour un bon choix ! En effet, les grandes marques sont la marque des grands. Il est évident que les grandes marques ne peuvent mettre en circulation que des produits de qualité. Et ici, l’accent doit être mis sur les marques de référence dans le domaine des sports. Leur expérience, leur savoir-faire présagent de ce que les produits commercialisés sont d’une qualité supérieure. Il est vrai que le prix sera peut-être aussi conséquent, mais il vaut mieux souffrir pour payer quelque chose de cher que de jeter son argent en optant pour un mauvais produit. Faites un bon investissement, le rentable en disant « non » aux appareils sans marques. Ces dernières ne vous assurent aucune garantie ni efficience.
Toutefois, il est illusoire de penser que le mini vélo d’appartement le plus coûteux est le plus qualifié pour vos exercices. Vous pouvez trouver un bon appareil à un prix dérisoire. Pour s’assurer donc de la qualité, considérez les matières avec lesquelles l’équipement est fait. Est-ce une matière solide ? Est-ce une matière qui peut résister aux assauts ou va-t-elle s’effondrer après seulement quelques semaines d’emploi ? Pour ce qui est des pédaliers d’appartement, il s’est avéré que le vélo elliptique est un outil de qualité. Doté d’un système électronique, il est l’outil prisé des professionnels du sport.

Un pédalier qui ne fait pas de bruit

Comme montré ci-dessus, le mini bike d’appartement s’adapte à votre cadre de vie. Au bureau par exemple. Et si cet équipier devait y être utilisé, il ne doit pas produire du bruit, au risque d’incommoder les collègues et autres. C’est une affaire de civilité. Pour ne pas déranger vos collègues ou collaborateurs, optez pour un mini bike d’appartement silencieux. C’est ça aussi du professionnalisme. Attention ! Cela ne voudrait guère dire que les appareils n’émettent aucun bruit. Il s’agit plutôt de savoir que les uns crient plus que les autres.

Préférez les équipements à endurance réglable

L’un des avantages du mini vélo d’appartement, c’est que vous pouvez tout régler selon vos aises. En effet, c’est à vous de définir le rythme de votre pédalage. Si vous préférez une grande intensité lors des séances d’exercices, il est conseillé de pédaler avec une résistance plus grande. Si c’est le cas contraire, vous avez le choix de rouler avec résistance inférieure.

La hauteur de la pédale

Imaginez que vous pédalez dans votre bureau, le mini vélo sous la table et que vos genoux se heurtent. Le résultat n’est pas bon. Donc, en fonction de l’usage que vous voulez faire de votre joyau, prenez en considération la hauteur des pédales. Pour ce faire, vous pouvez essayer l’appareil avant achat pour vous en convaincre. Une autre pratique intéressante :

  • Mettez aux côtés droit et gauche de l’appareil des objets (des livres, des tabourets par exemple) à telle enseigne que ceux-ci s’élèvent au-dessus du mini vélo comme cela aurait été le cas avec une table.
  • Asseyez-vous sur une chaise et roulez. Si vos genoux ne se croisent pas et ne heurtent pas votre table de circonstance, tout est donc prêt.

Qu’en est-il des proportions des pédales ?

Après avoir tenu compte de la hauteur des pédales, il faut prendre aussi en considération leurs dimensions. Et elles varient d’un mini bike d’appartement à un autre. Pour les mini vélos de bureau, les pédales s’identifient à celles d’un vélo classique. Elles sont moyennes donc. Conséquence, vous êtes un peu limité dans votre mobilité. Vous ne pouvez pas faire ce que voulez.
Par contre, pour les mini vélos d’appartement de modèles elliptiques, les leviers pour rouler sont généralement amples, étendus et grands. Le résultat est étonnant. Vous êtes plus libre dans vos mouvements ; vous pouvez essayer différentes stratégies lors des séances d’exercice (pédalage avec vos orteils, les parties postérieures de vos pieds, etc.). Le pédalier SportPlus répond à ces critères. Outre le fait d’être équipé d’un système de freinage magnétique ou d’un ordinateur qui vous donne toutes les informations nécessaires lors des séances (la dépense énergétique, l’intensité des exercices), ledit pédalier des pédales assez larges qui ont des sangles réglables pour un bon maintien de vos pieds. Ce mini vélo d’intérieur affiche une dimension de 64 X 43 X 35 pour un poids de 8,5 kg.

Optez pour un appareil capable de se connecter

Un autre critère à prendre en considération. Votre appareil peut communiquer, interagir avec d’autres appareils. Le vingt et unième siècle est celui de la révolution technologique. Ainsi, votre mini bike d’appartement peut-il se connecter à un appareil d’activités de mise en forme physique, de musculation à l’image de Fitbit. Il suffit qu’il ait un paramètre Bluetooth. De plus, certains mini bike peuvent être pilotés par smartphone. À vous de décider en fonction de vos attentes.

Un mini bike léger ou lourd ?

Lequel des deux préférez-vous ? Préférer un pédalier d’appartement lourd assure une stabilité lors des exercices. Si l’appareil est lourd, cela voudrait dire qu’il ne va pas glisser au moment des pédales. Il est affermi et vous facilite les exercices. A contrario, si l’appareil est léger, il est évident qu’il va se mouvoir durant les exercices. Ce qui ne vous facilite pas les entraînements. Tandis que les pédaliers d’appartement légers sont moins coûteux, les lourds sont plus coûteux et de bonne qualité. Cela ne voudra pas dire qu’un bon appareil vous coûtera de l’or. Non. Le prix moyen d’un vélo elliptique se situe entre 35 et 70 euros. Mais s’il s’agit des mini bike à la pointe, le montant peut aller jusqu’à atteindre 200 euros. Pour votre stabilité, préférez le mini-vélo Finether ou Le GymMate. Garni d’un volant en fer et de semelles antidérapantes qui assurent votre équilibre, le premier ne pèse que 5,2 kg pour une dimension de 40 X 37 X 30,5 cm. Autre atout, l’écran LCD qui vous fournit toutes les informations. Le second, quant à lui, est robuste, silencieux, pèse plus lourd avec (10, 5 kg) et vous propose huit niveaux d’intensité.

Mini vélo électrique ou mini vélo mécanique ?

Deux types de mini vélo sont disponibles sur le marché : les mini vélos électriques d’une part et les mini vélos mécaniques d’autre part. Comment distinguer les uns des autres ? Considérez l’axe de rotation de l’appareil et vous vous en rendrez compte. Les appareils électriques vous proposent mille options. Entre autres, l’interaction avec d’autres appareils, l’écran LCD, etc. Toutes ces options vous assistent dans vos exercices. L’inconvénient, c’est au niveau de la résistance moyenne qu’offrent ces mini vélos d’appartement. Les appareils mécaniques par contre vous offrent un appareil très résistant. Mieux, ils présentent l’avantage d’être moins bruyants, faciles à conserver et entretenir. L’inconvénient ici, c’est que vous n’êtes pas assisté durant vos activités sportives.

BON À SAVOIR : Les achats et ventes se font généralement de nos jours sur internet. Ce qui ne vous facilite pas la tâche, car le mini bike d’appartement n’est pas devant vous. Il faut donc s’attarder sur les descriptions qui accompagnent les annonces et, aussi, les avis des clients mis en commentaire. Cela devrait vous aider dans vos choix.

Nos recommandations pour un bon exercice sportif

Si vous avez un bon mini bike d’appartement, mais que vous ne savez pas comment en tirer profit, vous avez fait un mauvais investissement. Il faut donc :

  • S’exercer régulièrement. Faites l’effort de réaliser des exercices réguliers. Cela deviendra votre habitude et votre appareil plus adapté à vos aises ;
  • Éviter de faire des heures d’affilée. En effet, de courtes durées d’une dizaine à une vingtaine de minutes, 3 à 5 fois par jour, suffisent pour tonifier vos bras, vos jambes, etc. C’est moins accablant. Or le sport est avant tout un plaisir, non un fardeau ;
  • Suivre les étapes progressivement. Ne sautez pas du coq à l’âne. Ne faites pas un exercice d’une heure cette semaine et, l’autre semaine d’après, 8 heures. Encore qu’il est déconseillé de faire plus de 4 heures par semaine avec les appareils elliptiques. Évoluez donc selon ce que dicte votre corps ;
  • Vous étirer les membres à la fin de chaque exercice. Les muscles sollicités en ont besoin.