Adeptes de la discipline sportive ou pas, de nombreuses personnes souffrent quotidiennement de douleurs dorsales et d’autres maux de même nature, notamment de tensions musculaires ou de douleurs aux articulations. Ces maladies qualifiées par certains de maux du siècle font de nombreuses victimes à qui elles causent de sérieux désagréments. Pour apporter une solution au problème, un appareil de sport unique en son genre a été conçu : il s’agit de la table d’inversion. Utilisé dans les conditions adéquates, cet équipement permet au souffrant de se soulager. Cependant, pour obtenir une réelle satisfaction, il est important de s’équiper de la bonne table d’inversion. Découvrez dans cet article les différents critères qui vous aideront à trouver la meilleure table d’inversion.

Comparatif des meilleures tables d’inversion

Une table d’inversion désigne un équipement de sport qui permet de pratiquer la thérapie de l’inversion. Il s’agit en réalité d’une table pivotante soutenue par une solide structure métallique. La table d’inversion est équipée de sangles qui servent à retenir les pieds de l’utilisateur et l’empêcher de glisser dès que l’inclinaison commence. Compte tenu de l’angle d’inclinaison décidé par le sportif, celui-ci bénéficiera d’un étirement relativement intense de la colonne vertébrale. Les différents degrés d’inclinaison offrent la possibilité à l’utilisateur de la table d’inversion de modifier la pesanteur exercée sur son dos. Le poids du corps et la force de gravité ont pour effet de soulager les pressions et de réduire la compression de la colonne vertébrale.

Pourquoi utiliser une table d’inversion ?

Se doter d’une table d’inversion pour des séances d’exercices régulières constitue une bonne option. Les différentes raisons que voici justifient pleinement la nécessité de se procurer cet équipement de sport particulier.

La table d’inversion pour soulager les maux de dos

La chirurgie, la traction mécanique ainsi que les autres formes invasives de traitement étaient les solutions fréquemment choisies pour soulager les problèmes de dos des patients. Ces solutions ont la particularité de nécessiter des techniques plus ou moins complexes. Certaines parmi elles peuvent laisser des traces ou s’avérer plus ou moins douloureuses après leur mise en œuvre.

À l’opposé de ces solutions de traitement des maux de dos, la table d’inversion constitue un moyen doux et passif permettant de cibler la douleur à la source et d’agir efficacement sur elle. Comment cela se déroule ?

En réalité, la décompression inversée du dos crée un étirement qui améliore la santé de la colonne vertébrale et localise les maux dorsaux. La table d’inversion constitue de ce fait la solution idéale pour les personnes qui souffrent de maladies dorsales comme :
  • La hernie discale ;
  • La lombalgie ;
  • Le lumbago et bien d’autres maladies affectant le dos.

La table d’inversion pour réhydrater les disques vertébraux

Selon certaines études cliniques, lorsqu’elle se retrouve inversée, la séparation entre les vertèbres augmente. Cela permet d’absorber toute l’humidité se retrouvant dans les tissus mous des disques, accroissant par là leur teneur en nutriments. Ceux-ci deviennent également plus souples et parviennent ainsi à mieux supporter les chocs.

La table d’inversion pour réduire la pression nerveuse

La colonne vertébrale est traversée par un faisceau de nerfs qui contrôlent la communication entre le cerveau et les autres organes du corps humain. Lorsque les disques sont déshydratés, un piégeage des racines peut en découler. La grande hydratation des disques obtenue au cours d’une séance d’inversion entraîne leur gonflement. La séparation entre les vertèbres se retrouve augmentée, et la pression est réduite.

La table d’inversion pour un réalignement de la colonne vertébrale

Pour diverses raisons, une vertèbre peut se retrouver désalignée. Lorsque c’est le cas, les muscles et ligaments qui soutiennent la colonne vertébrale peuvent maintenir ladite vertèbre dans cet état du fait de la compression qu’ils entraînent. Sans aucune intervention externe, il serait difficile pour la colonne vertébrale de retrouver naturellement son alignement. Face à ce type de situation, le recours à la table d’inversion constitue l’une des meilleures solutions. Il en est ainsi, car inversée à 60 degrés, la pression au niveau de la colonne vertébrale baisse considérablement, ce qui favorise le réalignement.

Des bienfaits sur la santé en général

Les avantages liés à l’utilisation de la table d’inversion ne se limitent pas au bien-être de la colonne vertébrale ou au traitement des maux du dos. Cet équipement d’entraînement exceptionnel agit également sur d’autres parties du corps humain.

Utilisée dans les conditions adéquates, la table d’inversion produit un effet de décompression qui agit sur le corps en général et en particulier sur les genoux, les chevilles, les hanches et le bassin. La circulation du sang et des lymphes dans le corps est également améliorée grâce aux effets de l’utilisation de la table d’inversion. Selon les spécialistes de la santé, la bonne circulation du sang dans le corps participe à la diminution du stress.

La table d’inversion est un équipement également très recommandé aux sportifs. Après plusieurs séances d’entraînements intensifs, la table d’inversion permet à ces derniers de récupérer rapidement et naturellement grâce aux étirements et à l’accroissement de l’oxygénation du sang.

Pour les personnes souffrant de sciatique, la table d’inversion jouera un rôle décisif dans le soulagement. L’équipement limite de façon considérable la compression du nerf sciatique.

Vous ne désirez pas vous lancer dans des séries de rendez-vous chez un ostéopathe ou un chiropraticien ? La table d’inversion constitue l’une des solutions qui vous éviteront de faire recours à ces spécialistes de la santé physique. Cet équipement d’entraînement vous aidera également à limiter la prise d’anti-inflammatoires (considérés comme nocifs pour l’estomac) ou d’antalgiques de toute sorte.

Toutefois, tous les avantages ci-dessus présentés ne peuvent se révéler effectifs que si l’on porte son choix sur une bonne table d’inversion.

Comment choisir la meilleure table d’inversion ?

Se procurer ce qu’il y a de mieux sur le marché comme table d’inversion passe par la prise en compte d’un certain nombre de critères décisifs. Voici l’essentiel de ces critères !

Premier critère : l’angle d’inclinaison

L’angle d’inclinaison représente l’un des principaux critères qui entrent dans le choix d’une table d’inversion. L’idéal est de porter son choix sur un modèle qui offre plusieurs possibilités de réglages. Tout le monde n’étant pas habitué à se retrouver d’un coup la tête complètement basse, choisir un tel modèle permettra de commencer doucement. Pour un début, il est préférable de commencer avec une inclinaison légère. Une inclinaison de 25 ° pendant 5 à 10 minutes de façon quotidienne se révèle suffisante pour se familiariser aux sensations produites. Cette légère inclinaison suffira également pour ressentir les premiers effets de soulagement des maux du dos, notamment la détente de la colonne vertébrale. Progressivement, le nouvel utilisateur de la table d’inversion pourra augmenter l’angle d’inclinaison et aller jusqu’à 180 ° en fonction du modèle utilisé. Les personnes déjà habituées à l’utilisation de cet équipement de relaxation n’ont pas besoin de procéder de cette même manière. Elles peuvent directement régler leur table d’inversion sur un angle d’inclinaison moyen ou haut.

Deuxième critère : le confort

C’est le deuxième point important qu’il ne faut surtout pas négliger. La table d’inversion doit être très confortable, car plus elle le sera et plus vous ressentirez les effets des exercices pratiqués. Le but de l’acquisition d’une table d’inversion est le soulagement des maux de dos. Pour cela, choisir une table d’inversion peu confortable ne permettra pas d’atteindre cet objectif, mais pourrait dans une certaine mesure créer une sensation d’inconfort total.

Comment alors reconnaître une table d’inversion confortable ? Pour commencer, accordez toute votre attention au dossier de la table d’inversion. Ce dernier doit être agréable, doux et moelleux, avec un rembourrage en mousse.

Ensuite, votre attention doit être portée sur les sangles. Celles-ci servent à maintenir les chevilles de l’utilisateur. Pendant une inclinaison à 180 °, ce sont ces sangles qui empêcheront le sportif de glisser et de tomber. Elles ne doivent de ce fait pas vous faire mal aux pieds. Préférez un modèle de table d’inversion doté de sangles parfaitement rembourrées. Désireux d’offrir le maximum de confort aux utilisateurs, certains fabricants proposent des modèles dotés d’un système chauffant afin d’allier étirement et relaxation.

Troisième critère : la sécurité de la table

Parce que votre sécurité est une priorité, vous devez porter votre choix sur un équipement qui la garantit. Une table d’inversion équipée de poignées latérales ajustables constitue par exemple un excellent choix. L’équipement d’étirement doit aussi être doté d’un cordon de sécurité ajustable au niveau du dossier pour bloquer la table. Ce même cordon sert aussi à verrouiller l’inclinaison d’angle choisie.

Quatrième critère : le matériau de fabrication

Pour des raisons qualitatives et sécuritaires, les matériaux utilisés pour la fabrication de la table d’inversion doivent satisfaire à des normes légales et exigeantes.

Pour les cadres de l’équipement, préférez les modèles fabriqués avec de l’acier ou du fer. Ces matériaux sont appréciés et réputés pour leur impressionnante solidité. Leur utilisation pour la fabrication d’un matériel procure à ce dernier une certaine garantie de durabilité. Une table d’inversion avec une structure en acier par exemple se révélera suffisamment solide et rigide pour demeurer en parfaite stabilité. Toujours pour garantir la sécurité totale de cet équipement, respectez minutieusement les consignes d’assemblage du fabricant.

Quant au matelassage de la table d’inversion, la mousse à mémoire de forme constitue une bonne option. Ce type de mousse s’adapte à votre morphologie, conserve le rebond et la densité pendant un long moment. La mousse haute densité est connue pour procurer un grand confort et constituera un soutien important pour votre dos.

Cinquième critère : le poids et la taille de l’utilisateur de la table d’inversion

Il s’agit à ce niveau de critères tout aussi importants que les précédents. Pour produire tout l’effet recherché, une table d’inversion doit parfaitement correspondre à la taille et au poids de l’utilisateur. Si vous êtes bien plus grand que la table d’inversion que vous utilisez, vous n’obtiendrez aucun résultat. Pire, vous courrez le risque de vous cogner la tête contre le sol en basculant la table d’inversion. Lorsque le poids de l’utilisateur excède la charge maximale que peut supporter le modèle de table d’inversion utilisé, ce dernier perd en solidité. Il n’est de ce fait plus en mesure de garantir la sécurité totale du sportif. Avant de choisir un modèle, vérifiez les informations en rapport avec la charge maximale du matériel. Ces dernières sont généralement spécifiées sur la table d’inversion.

Sixième criètère : une table d’inversion manuelle ou motorisée ?

Il existe deux types de tables d’inversion : le modèle motorisé et le modèle manuel. Le premier est doté d’un système qui rend son utilisation plus aisée, car il y a peu de réglages manuels à effectuer avec lui. Il suffit d’effectuer quelques clics, et le tour est joué. S’agissant du deuxième, il est comme l’indique son nom manuel. Tous les réglages s’effectuent de façon manuelle.

Septième critère : la facilité d’utilisation

Pour pleinement profiter d’une table d’inversion, il est important que celle-ci soit facile à utiliser. Cet équipement se révèle facile d’utilisation lorsque ses fonctions de commande sont facilement accessibles. Les paramètres doivent aussi être facilement modifiables afin de permettre à tout utilisateur d’effectuer les réglages qui lui conviennent.

Huitième critère : l’espace à occuper

En fonction des modèles, certaines tables d’inversion peuvent occuper des espaces considérables. Si vous ne disposez pas d’une pièce spécifique où installer votre appareil, l’idéal est de porter votre choix sur un modèle pliable. Mais, si vous êtes en mesure d’aménager une pièce pour accueillir votre table d’inversion, vous pouvez vous permettre de choisir un modèle grand et qui n’est pas forcément pliable.

Table d’inversion : quelles contre-indications ?

La table d’inversion est un appareil dont l’utilisation présente de nombreux avantages pour la santé. Cependant, il n’en est pas ainsi dans tous les cas. Il existe des cas dans lesquels l’utilisation d’une table d’inversion est particulièrement déconseillée. Si vous vous retrouvez dans l’un desdits cas, il est préférable d’opter pour une autre machine. Il s’agit notamment :
  • Des personnes souffrant de problèmes cardiaques ;
  • Des personnes atteintes d’hypertension ou d’ostéoporose ;
  • Des personnes souffrant de glaucome ou autres pathologies oculaires.
La table d’inversion est également déconseillée en cas d’infection interne de l’oreille, de fractures osseuses, de hernie ventrale ou à l’estomac. Les personnes vivant avec une prothèse ou les femmes en état de grossesse sont également priées de ne pas s’adonner à l’utilisation de la table d’inversion. Idem pour les personnes qui suivent un traitement médical incluant des anticoagulants !
Fermer le menu